Archive pour mai 2003

Toi mon juge
mardi 13 mai 2003 à 14 h 40 min



Toi mon juge

Toi, l’être dans le miroir,
Tu me regardes fixement
Et la froidure de ton regard
Parfois, c’est vrai, me glace le sang.

Tu sembles scruter mes intentions,
Me mettre en garde contre l’erreur.
Tu sembles juger mes actions,
D’un oeil parfois réprobateur.

Tu devines toutes mes idées,
Tous mes remords, tous mes secrets,
Même mes désirs inavoués,
Mes souvenirs et mes regrets.

Parfois, je crains de te revoir,
Car ton regard inquisiteur
Renvoie de moi dans le miroir
Un portrait loin d’être flatteur.

Tu me transmets, sans pitié,
L’image d’un esprit imparfait,
D’un homme grossier, inachevé,
De quelque chose d’incomplet.

Tu m’es pourtant cher et précieux,
Comme le meilleur des conseillers.
Et ni les hommes, ni les dieux,
Comme toi ne peuvent me juger.

Tu es la voix de ma conscience,
Que j’écoute avec attention.
Tu m’invites à la tempérance,
Tu m’aides à vaincre mes passions.

Tu es l’image de mon cœur,
Tu es le portrait de mon âme.
Et si parfois tu m’écœures,
C’est que je suis moi-même infâme.

Ton jugement, plein de sagesse,
Me donne la force et le courage
Qui m’aident à vaincre la paresse
Et, sur moi, oeuvrer sans relâche.

L’imperfection de tes reflets
M’incite à chercher la beauté,
Car pour qu’un travail soit bien fait
Il faut toujours s’en inspirer.


Michel P:.

13 mai 2003