Archive pour février 2010

Un peu de Desproges
mardi 23 février 2010 à 15 h 32 min

Pierre Desproges

" L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui ! "


" Dieu est peut-être éternel, mais pas autant que la connerie humaine. "


" La nostalgie, c'est comme les coups de soleil :
ça fait pas mal pendant, ça fait mal le soir. "


" Les deux tiers des enfants du monde meurent de faim, alors même
que le troisième tiers crève de son excès de cholestérol. "


" La recherche a besoin d'argent dans deux domaines prioritaires :
le cancer et les missiles antimissiles. Pour les missiles antimissiles, il y a les impôts.
Pour le cancer, on fait la quête. "


" Les aspirations des pauvres ne sont pas très éloignées des réalités des riches. "


" J'aime bien les histoires qui finissent mal.
Ce sont les plus belles car ce sont celles qui ressemblent le plus à la vie. "


" Le savoir-vivre est la somme des interdits qui jalonnent la vie d'un être civilisé,
c'est à dire coincé entre les règles du savoir-naître et celles du savoir-mourir. "


" L'intelligence, c'est le seul outil qui permet à l'homme de mesurer l'étendue de son malheur. "


" Bien plus que le costume trois pièces ou la pince à vélo,
c'est la pratique de la torture qui permet de distinguer
à coup sûr l'homme de la bête. "


" L'homme est en effet le seul mammifère suffisamment évolué pour penser
enfoncer des tisonniers dans l'oeil d'un lieutenant de vaisseau
dans le seul but de lui faire avouer l'âge du capitaine. "


" Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question. "


" Toute la vie est une affaire de choix.
Cela commence par : "la tétine ou le téton ?"
Et cela s'achève par : "Le chêne ou le sapin ?" "


" J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas. "


" Il faut rire de tout. C'est extrêmement important.
C'est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans "



C'que c'est beau la photographie…
lundi 1 février 2010 à 12 h 30 min

C'que c'est beau la photographie
(Les Frères Jacques)

C'que c'est beau la photographie
Les souvenirs sur papier glacé
Pas d'raison pour qu'on les oublie
Les beaux yeux, les beaux jours passés

C'que c'est beau la photographie
Le soleil qu'on fait prisonnier
Pas d'raison pour qu'on les oublie
Les p'tites femmes en p'tite robe d'été

En noir et blanc au 1/50ème
Ça fait d'l'effet sur l'amateur
Et c'est pas rare qu'on s'en souvienne
Comme si elles étaient en couleurs

C'que c'est beau la photographie
Bougeons plus ! l'amour va passer
Y a pas d'raison pour qu'on oublie
Sa p'tite gueule sur l'instantané

Ne bougeons plus

C'que c'est beau la photographie
Les amants sur papier chamois
Pas de raison pour qu'on les oublie
Les belles heures des beaux autrefois

C'que c'est beau la photographie
On choisit l'instant et l'endroit
Pas d'raison pour qu'on les oublie
Les p'tites femmes en p'tite robe à pois

En noir et blanc, on voit pas comme
Ça fait d'l'effet sur l'amateur,
Mais qu'une main ouvre l'album
Et tout se retrouve en couleurs

C'que c'est beau la photographie
Bougeons plus ! l'amour va passer
1, 2, 3, c'est la plus jolie
Agrandie, vous l'encadrerez

Ne bougeons plus

Attention 1, 2, 3, j'appuie !
On sourit pour l'éternité.